Écrivain - Philosophe - Intervenant social

Biographie

Blogue: https://jeanbedardphilosopheecrivain.wordpress.com/

Écrivain, philosophe-éthicien et intervenant social, Jean Bédard est aussi un conférencier émérite et formateur agréé. C'est à travers une vie professionnelle préoccupée par les grands problèmes sociaux, la pauvreté galopante et les risques écologiques qu'il se demande : qu'est-ce qui ne va pas ? Cela l'amène inévitablement à l'histoire de la pensée. 

Philosophe féru de sciences, il a participé aux recherches d’Ilya Prigogine, Prix Nobel de chimie, sur le temps créateur (L'incertitude, d'Eckhart à Prigogine, publié par Ilya Prigogine dans L'Homme devant l'incertain, Éditions Odile Jacob, Paris, 2001, pp. 277-294).

Avec son épouse, Marie-Hélène Langlais, il a fondé en 2004 la ferme d’accueil écologique SageTerre au Bic (Québec). 

Jean Bédard a publié une quinzaine d’ouvrages, dont Maître EckhartNicolas de CuesComenius, actuellement disponibles en livre de poche sous le titre Professeurs d’espérance (Montréal, Typo, 2012). Cette trilogie est complétée par Marguerite Porète, l’inspiration de Maître Eckhart, (Montréal, VLB, 2012), prix Ringuet de l’Académie des Lettres du Québec (2013). Ses essais Le pouvoir ou la vie (Montréal, Fides, 2006) et L’écologie de la conscience (Montréal, Liber, 2013) s’intéressent aux grands enjeux de notre société que sont l’écologie, l’éthique et le pouvoir. Paru récemment : Le chant de la terre innue (Montréal, VLB, 2014) et Le chant de la terre blanche (Montréal, VLB, 2015). À paraître prochainement : Le dernier chant des premiers peuples (Montréal, VLB, à confirmer). Cette trilogie de chants de la terre forme une grande quête de la joie par une humanité réconciliée avec nature.

 

PRIX ET BOURSES

 

Prix Ringuet de l’Académie des Lettres du Québec pour le Roman Marguerite Porète, l’inspiration de Maître Eckhart, 2013.

Bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec, 2012, pour Le chant de la terre innue.

Coup de Cœur chez les libraires Renaud-Bray, pour Le pouvoir ou la vie.

Finaliste au prix de l'Académie des lettres du Québec, 2006, pour La femme aux trois déserts.

Nommé au cercle d'excellence du réseau des Universités du Québec, septembre 2005.

Prix Arthur Buies pour l'ensemble de l'œuvre, novembre 2004.

Médaille d'or de la Gouverneure générale du Canada, octobre 2001, pour études universitaires supérieures.

Prix à la création artistique du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, 2004.

Bourse du Conseil des Arts du Canada, 2007, pour la réalisation de La femme qui inspira Maître Eckhart, Marguerite Porète.

Bourse du Conseil des Arts du Canada, 2004, pour la réalisation d'un essai sur la structure du pouvoir : L’homme de pouvoir et la civilisation verte.

Bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, 2003, pour la réalisation de La femme aux trois déserts.

Bourse d'excellence de la fondation de l'Université de Sherbrooke pour études de doctorat.

Bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, 2001, pour la réalisation de Comenius, l'art sacré de l'éducation.

Bourse du Conseil des Arts du Canada, 1999, pour la réalisation de Nicolas de Cues.

Prix Jovette Bernier, 1998, pour Maître Eckhart.

Finaliste au prix de l'Académie des lettres du Québec, 1998, pour Maître Eckhart.

Finaliste au prix de l'Académie des lettres du Québec, 2002, pour Nicolas de Cues.

Finaliste au prix Marcel-Couture, 2001, pour Nicolas de Cues.

Invité d'honneur au Salon du Livre de Montréal (1999), Paris (1999), Toronto (2000), Rimouski (2003).

L'Encyclopédie du Canada (éditions Stanké, 2000), à «Bédard Jean», on peut lire: «Philosophe et intervenant social, Jean Bédard, né en 1950 [il faudrait lire 1949], est apparu comme un bolide dans le monde des Lettres. [...] Cette démarche est à l'origine d'un livre, Maître Eckhart, roman, qui parut avec la chaude recommandation de Ilya Prigogine, Prix Nobel, et connut un succès immédiat. [...] Jean Bédard est un homme d'un esprit ample et profond à la fois...»